UN LIEU, UNE DEMARCHE, UNE HISTOIRE

Un théâtre dans un quartier – international !

Très implanté dans le quartier de Moulins à Lille et logé dans une ancienne filature, Le Prato s’ingénie à décloisonner dans sa programmation comme dans ses propres spectacles.
Un lieu où créer, où vivre un théâtre maintenant, ouvert sur les autres et à l’écoute de ce qui naît. Avec des résidences et une programmation à l’année dans la salle, des rendez-vous sous chapiteau, des temps forts de recherche comme « Porter/Tomber/Danser », des « Caravanes » dans la région, le Prato est aujourd'hui Pôle National des Arts du Cirque et est associé à la maison de la culture de Tournai pour mener un projet européen qui permet la circulation des œuvres de cirque et des publics.
Fondé par des Clowns – fou de clown – Le Prato est une équipe de comédiens qui crée ses propres spectacles en explorant les formes les plus multiples du rire et de la poésie et qui joue (aussi) le répertoire contemporain. Un lieu - une démarche, la démarche d'un lieu. La Folie-Prato quoi !

Un Pôle National Cirque


Le Prato, c’est toute une histoire...

1973 : Naissance du Prato sous la forme d’une Association Loi 1901. Dès le départ, deux axes, deux vies parallèles sous un même nom : les clowns – Gilles Defacque, Alain D’Haeyer, Jean Noël Biard (et Ronny Coutteure en 73), professionnels d’emblée, jouent devant des publics d’enfants et d’adultes en France et à l’étranger, les comédiens amateurs mènent un travail de création collective dans la rue et en salle.

1979 : Année charnière, le Prato dispose le temps d’un festival d’une véritable salle de spectacle :
le théâtre Salengro, sur la Grand’Place, au coeur de Lille. Diversité pour cette première programmation : théâtre, clowns, musique, expositions et réussite publique incontestable avec plus de 6 000 spectateurs. Le Prato marque un gros point faisant la preuve de sa folie et de son sérieux. Donnant ainsi naissance au slogan : Rigueur et Folie ! Il faudra désormais compter avec lui.

1983 : 1er Festival International de clowns (en juin), dénommé Au Rayon Burlesque en 1993 . Le Prato s’auto-proclame Théâtre International de Quartier, alors que s’installe à Lille le Théâtre National de Région et organise son premier Festival International de Clowns.

1985 : Une lettre émanant de la ville de Lille officialise l’attribution du Théâtre de la Filature (pour remplacer le défunt espace de la rue de Wazemmes), un nouveau lieu que le Prato souhaite ouvrir à toutes les troupes de la région et d’ailleurs.

1988 : Un projet de Centre International du Burlesque est déposé auprès des tutelles.

1989/1990 : Le Prato crée d’importants spectacles tels que : « Aux armes citoyens » de Calaferte avec le festival et l’Opéra de Lille, « La Révolution comme un cortège » dans le cadre des Commémorations, « Bibionoces » avec le département, Les Fureurs de Lire avec le Ministère,…

1991 : L’implantation et le projet du Prato donnent lieu à une convention, la première du genre, passée avec la ville, renouvelable par tacite reconduction tous les 3 ans. Le Prato s’engage à mener une action culturelle dans la ville (diffusion, création, formation).
Le Prato continue son ascension et l’équipe de permanents s’agrandit.

1998 : Le festival du Prato se renouvelle, il se passe en décembre et sous chapiteau.

2001 : Depuis, l’aventure continue, le Prato programme, irrigue de propositions burlesques les lieux de la région et sillonne la France, naviguant entre répertoire - « Oh! Les Beaux Jours » (troisième Beckett, créé en novembre 99 au Phénix de Valenciennes), clown - « Mélancolie Burlesque » (août 99 à MIMOS Périgueux & Bateau Feu Scène Nationale Dunkerque), variéta – « Le Cabaret du bout du monde » et improvisation – « Le Tournage Imaginaire ».

2002 : Dans le cadre de l’Année nationale des Arts du Cirque, le Prato repéré par le Ministère de la Culture devient Pôle Régional Cirque. Crée sous chapiteau « Opéra Bouffe Circus (Mr Loyal perd les pédales) » avec musiciens, circassiens et comédiens. Entreprend un projet transfrontalier avec l’aide du FEDER avec la maison de la culture de Tournai CIRCULONS ! pour la circulation du public et des œuvres de cirque.

2004 : Le Prato, en travaux (cabinet d’architectes Dupond/Fauvarque), participe à Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture en co-réalisant 2 temps forts sous chapiteaux (Le 20ème festival du Prato et les Arts Sauts en décembre 2003 / Le Barnum des Postes Cirque) et en créant deux spectacles déambulatoires sur le canal de la Deûle (« Deûles d’amour » dans le Bassin Minier et « Gamberges » dans la métropole lilloise) et « Mignon Palace (1) » (un atelier-spectacle avec les étudiants du Centre National des Arts du Cirque de Châlons). Le Prato participe à la création de Territoires de Cirque, une association de structures de diffusion et de production de cirque contemporain.

2005/2006 : En septembre 2005, le Prato propose une Saison Inaugurale, tourne notamment « Opéra Bouffe Circus », le clown Ludor Citrik, fait naître une clownesse - Janie Follet, accompagne l’acrobate Vincent Warin, tandis que Gilles Defacque part dans l’aventure des « Barbares » mis en scène par Eric Lacascade.

2006/2008 : Le Prato Scène conventionnée pour les Arts du Burlesque et du Cirque.
Tandis qu’il tourne ses spectacles, notamment « Mignon Palace » et qu’il inaugure Le PLôT Pôle Cirque Transfrontalier Lille – Tournai, il met en oeuvre avec ses voisins du quartier « Un Mai d’enfer » à Moulins…

2009/2010 : Gilles Defacque présente l’ensemble de ses cordes : auteur de « C’est pas nous ! » une production de la Comédie de Picardie, de « Parlures (1) une publication de ses poèmes, comédien chez David Bobee dans « Gilles », performer dans son solo « Loin d’être fini », « formateur en actes» avec les jeunes comédiens issus de l’EPSAD emmenés dans des Cabarets-Prato…

2010/2012 : le Prato est labellisé POLE NATIONAL DES ARTS DU CIRQUE ; dans le même il part en campagne avec ses partenaires de Territoires de Cirque, soit 13 rencontres Cirque en Campagne sur le territoire et un livret « 10 PROPOSITIONS POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DU CIRQUE EN FRANCE » pour débattre et mis en partage sur le site www.territoiresdecirque.com
Une exposition de Gilles Defacque au MUba - Tourcoing et l’édition de Parlures (2).

2012/2014 : création de « Soirée de Gala (forever and ever) », avec l’équipe de Mignon Palace et des nouveaux venus, et dans une dimension européenne. (voir fiche Production)

2011/2013/2015/2017 : « 
Les Toiles dans la Ville », festival de Cirque Eurométropolitain.