BIOGRAPHIE

Gilles Defacque

Directeur, auteur et metteur en scène du Prato

 

Auteur et metteur en scène de spectacles qui explorent les formes les plus multiples du rire et de la poésie, il décloisonne dans ses propres spectacles comme dans la programmation des salles du Prato. Il tourne actuellement « Soirée de Gala (Forever and ever) », un spectacle choral qui mêle cirque, théâtre et musique, « Loin d’être fini » son solo, des cabarets et improvisations aux géométries variables.

 

Ancien professeur de Lettres, né dans une salle de Bal-catch-cinéma : « Le Mignon Palace ».

Auteur de spectacles : ses solos, après « Bégaiements (autobiographie de la vie vécue d’un petit homme) » et « Ça partirait de Friville-Escarbotin », depuis 2008 « Loin d’être fini » ; des grandes formes pluridisciplinaires en salle ou sous chapiteau comme « Opéra Bouffe Circus » (2002), « Mignon Palace » (2007) et dernièrement « Soirée de Gala (forever and ever) » (2013) ; se passionne à réaliser des formes à géométries et terrains variables à partir du spectacle « Le Tournage Imaginaire », avec des circassiens, des fanfares, déclinées en fixe ou déambulatoires (ex « Deûles d’amour » pour Lille 2004, « Les Noces de Port-Selène » pour Les 20 ans du Vivat)) ; ses improvisations  littéraires ou thématiques... ses Cabarets Express, du Bout du Monde ou Cirque.

A mis en scène aussi le répertoire : Beckett – « En Attendant Godot » (co-produit par (La Métaphore) en 93), « Fin de Partie » (co-produit par le CDN de Normandie - Comédie de Caen en 97) et « Oh Les Beaux Jours » (co-produit par Le Phénix de Valenciennes en 99), Louis Calaferte – « Les Mandibules », « Aux armes, citoyens » (1990), et Michel Quint « Effroyables Jardins ».

A fait le clown depuis 1976 avec Alain D’Haeyer dans notamment l’anthologique « Polka des Saisons » et le transmet aux plus jeunes lors de temps de recherche tel que « Le poème à l’épreuve du clown », en accompagnant la naissance de nouveaux monologues clownesques tels que celui de Ludor Citrik ou celui Janie Follet qu’il a co-écrit « Moi y’a une chose que j’comprends pas… c’est la beauté » (créé en janvier 2006), « Pauline Couic » alias Marie-Laure Baudain (production Prato Lille / Actea Caen, 2011). Accompagnées dernièrement : les deux clownesses de la Cie L'Ouvrier du Drame.

A fait aussi l’interprète : dans « Les Barbares » d’après Gorki mis en scène par Eric Lacascade (créé dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes à Avignon en 2006), chez David Bobée dans « Gilles » (créé en août 2009 au Théâtre du Peuple à Bussang).

Auteur : joué : « C’est pas nous ! » mis en scène par François Godart (production 2010 Comédie de Picardie ; édité : « Parlures 1 », une entreprise poétique de publication des écritures de Gilles Defacque. (éd. Invenit / Le Prato), à l’occasion de son exposition Journal d’un quelqu’un (2011) : « Parlures 2 » (éd. MUba, Prato, Invenit) et « La Rentrée Littéraire de Gilles Defacque » (éd. La Contre Allée – août 2014).